Page de garde - Les Superhéros Oubliés

Aller au contenu

Menu principal :

Page de garde

Le reste du Monde > Espagne > El Espiritu De La Selva (L'Esprit de La Jungle)
En Espagne il y eu ce personnage denommé "El Espiritu de La Selva" (L'Esprit de la Jungle) qui est paru de chez les Editions Maga en 1962 et donc pour 90 numéros de 12 pages couvertures recto/verso comprise cette maison d'éditions était sise à Valence (Valencia) et vendu au numéro 1 , 1 peséta et 2 au dernier numéro.
Le héros au départ qui se prénomme Juan revient en inde avec son amie Mary en train, en plein milieu de la jungle ils sont attaqués par des bandits qui les dépouillent de leurs biens ainsi que les autres voyageurs, Juan essaye de s'interposer , il est violement assommé par un coup de fusil sur la tête, les bandits enléve Mary , puis dans la jungle un mysterieux personnage masqué et portant un turban, son tee Shirt arbore un serpent et il réussi a les sauver grâce a son fouêt où il marque les méchants au visage avec une dextérité incroyable (tien ça me rappelle quelqu'un).
Et dans l'épisode 2 Juan trouve dans la jungle l'Esprit de la Jungle agonisant, et un tigre essaye de le dévorer Juan l'abat, et l'Esprit lui demande de retirer son masque et la le jeune homme découvre que cet homme mourant est son pére et celui çi explique que depuis 400 ans ses aieuils portent ce costume pour lutter contre les bandits, Tyrans, l'oppression et autres en faisant croire que c'est toujours le même homme depuis cette époque, qu'il est donc immortel, il lui explique qu'il l'a envoyé en Europe pour être formé aux maniments des armes et fouet, et diverses disciplines  pour  que son corps soit une arme ...
et juste avant de mourir il lui demande de continuer la lutte , son combat comme ses prédécesseurs, Juan endosse a son tour le costume , et oui c'est un clone du Fantôme du Bengale "l'Ombre qui marche" avec une histoire presque identique, mais les auteurs ont su rendre ce personnage attachant en lui donnant un sens different a mister Walker, ce n'est pas un super héros mais il fait parti de ces héros que j'ai adoré (j'ai toutes les versions en VO sauf le numéro 70 mais l'espagnol n'est pas évident pour moi), je regrette de ne pas avoir pu numériser cette saga dans Akim 1 ére série, mais en 1968 les scanners grands publics n'existaient pas et mon pére m'a jeté a mon insu a cette époque tous les Akim, car il ne comprenait pas l'utilité de conserver un livre déjà lu (je l'ai découvert beaucoup plus tard presque à sa mort).
 

Rechercher
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu