Satanax - Les Superhéros Oubliés

Aller au contenu

Menu principal :

Satanax

Et chez nous en France
Et oui la mémoire nous joue des tours c'est en recherchant sur mes disques durs Wonderman que je suis retombé sur ce personnage nommé Satanax, il était confiné quelque part et pourtant en relisant le numéro 2 tout est revenu, qui est Satanax de son vrai nom Arsene Satard est un greffier de justice qui suite a la rencontre avec le pére Athanase lui fait don de pouvoirs extraordinaires, en exposant une partie de son corps a une simple flamme genre bec benzene ou allumette, il devient un Super héros pendant 1 h, qui est super fort, qui vole et qui est rapide.
Du gringalet binoclard chetif  il n'a plus rien a voir car il est comme Superman tout en muscle et il porte un masque (on se demande pourquoi) il aura une bréve carriere mars 1948 à août 1949 et hélas la censure est passée par la.
Bon c'est vrai le nom Satanax fait plus penser a un super villain, je n'avais entre mes mains que 3 ou 4 numéros dont j'ignore totalement ce qu'ils sont devenus, merci a la personne qui en a scanné un pour le site comic book plus.
J'avais souvenir d'une réédition et en cherchant sur internet je confime 2 albums regroupant les 10 premiéres aventures parues en 1977 chez Prifo. (4 tomes étaient programmés hélas 2 de parus donc manque 7 histoires) grâce a Delcampe je viens d'acquerir ces 1 tome (merci à Denis Benedetti ) rectification  samedi 19 août:  devant mon désarrois Denis Benedetti m'a proposé le tome 1 (qu'il n'avait pas mis en vente pensant qu'il etait en plus mauvais ètat que le tome 2) j'ai accepté pour 7 € et donc ce jour je vais a ma boite aux lettres et découvre 2 colis, donc la librairie Trezalka c'est ravisé sans doute je les ai convaicu et donc j'ai 2 fois le tome 1( bref les 2 tomes 1 sont de qualité comparable a premiére vu) donc j'arrete la procédure PayPal/Delcampe.
donc 7 titres individuels a trouver.
Le dessinateur : Auguste Liquois, dessinateur français de bande dessinée, né à Angers le 2 juillet 1902 et décédé à Vitray-en-Beauce le 1er septembre 1969.Auguste Liquois débute par des croquis de mode, des affiches et de nombreuses illustrations humoristiques.
En 1937, il publie sa première bande dessinée Coco de la lune. Il collabore au journal Le Téméraire et au Mérinos pendant l'Occupation allemande. Il publie dans ce dernier sous le pseudonyme de Robert Ducte un récit dont Zoubinette, l'héroïne, est victime des maquisards. De 1941 à 1945, il illustre la « Collection Police-Express », petits récits policiers publiés entre autres par les éditions ABC puis la Société d'édition générale.
Inquiété à la Libération comme tous les autres collaborateurs du journal Le Téméraire, il bénéficie au procès d'un non-lieu et  il produit en 1948/49 Satanax.
Le scénariste : Jean d’Alvignac, alias Lucien Bornet ou Bornert, est un scénariste français actif dans les années 50 . On retrouve ses différentes signatures dans des scénarios pour Eugène Gire, Calvo, Pierre Le Guen, Auguste Liquois, Noël Gloesner, Raymond Cazanave, André Galland, Raymond Poïvet... Il a travaillé pour L'Intrépide.

Les bréves Aventures de SATANAX 1948-1949
1Satanax le superhomme
2Dans la cheminée d'enfer
3Lutte contre l'inconnu
4"Contre les hommes lions"
5Le défilé des éléphants
6La colère de Satanax
7Zacharias contre Satanax
8Satanax joue et gagne
9Bataille de géants
10Contre ou avec Satanax ?
11Guerre à la guerre
12La chute de l'archange
13Menace sur Vallorbe
14Le cauchemar est terminé
15Satanax et les fantômes
16Satanax contre les Grands Maîtres
17Terreur verte (jamais paru)
Dessinateur: A. Liquois - Scénarii: Jean d'Alvignac - Format 240x325 - Couverture Brochée - 12 pages - N &B
11 couvertures sur 17 + 2 albums 2x5 numéros

Page suivante
 

Rechercher
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu